La Princesse de Clèves, Mme de Lafayette

Quatrième de Couverture :

La Princesse de Cleves met en scene, à la cour du roi Henri IV, un trio tragique : le duc de Nemours est épris de la Princesse de Cleves, qui l'aime en retour mais est adorée de son époux... Par refus de s'abandonner à une passion coupable, la princesse commet l'irréparable : elle avoue tout au Prince. Et cet aveu central dont dépend l'issue du drame a fait couler beaucoup d'encre, ainsi que le résume la romancière Marie Darrieussecq : "Les premiers lecteurs de Madame de Lafayette, au XVII siècle, le jugèrent invraisemblable : quelle épouse pense devoir informer son mari de ses tentations arbitraires ? Au XVIII siecle, cet aveu, on l'a trouvé charmant. Au XIX, immoral. Au XXe, idiot : mais qu'elle l'épouse donc, son bellâtre de cour ! Et au début du XXIe, on dit qu'il ne faut plus lire ce livre, mais c'est encore une autre histoire".


Un peu plus de détails : Face à cet amour contre la vertu, la Princesse de Cleves tentera tout pour le faire cesser. Cet amour bouleversera sa vie et celle de son entourage.... 

Mon avis : Le début est très difficile, le style de l'époque fait qu'elle présente la filiation de tous les personnages, même ceux qui sont pas importants... Mais cette dizaine de pages lues, la lecture est plaisante et l'histoire est sympa. Mais de toute façon, c'est vrai que c'est LE classique de la littérature française, le premier vrai roman et il est dont important, niveau culture générale, de l'avoir lu.... Courage ! :D


361 pages dans l'édition Flammarion (avec Présentation et le dossier)
Prix : 3.40 Euros

Note : 12/20

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site